FN 04

Blog officiel du FN des Alpes de Haute-Provence

3

« Que cela plaise ou non aux Français de métropole, nous étions Français autant qu’eux, si ce n’est davantage. »

Le vendredi 25 septembre, les élus et les militants du Front National étaient présents pour rendre hommage aux Harkis.

Ce fut l’occasion de décorer monsieur Hassane Menaï, ancien combattant en Indochine puis en Algérie, chevalier dans l’ordre de la Légion d’honneur.

Yamina Chalabi, dans son discours émouvant, a rappelé :

« Les Harkis ont été abandonnés par le gouvernement et l’armée : ce sont 60 000 à 70 000 victimes qui ont été massacrées et torturées ». « 53ans après la guerre… Cette inlassable question : pourquoi ? Justice doit être rendue aux harkis face à leur souffrance morale et physique. Honneur aux Harkis, à leurs femmes et à leurs enfants ».

Puis monsieur Morin, maître de cérémonie, a fait son discours. En l’écoutant, mes joues ont rougi de honte. En effet, dans son allocution, monsieur Morin s’est permis de faire un parallèle scandaleux entre les événements d’Algérie et l’invasion de clandestins qui sévit actuellement dans notre pays. Car pour monsieur Morin, le rapatriement de millions de Français expulsés de leur terre algérienne, les centaines de milliers de Harkis oubliés par la France en Algérie qui ont été horriblement massacrés, est comparable à l’invasion que nous subissons aujourd’hui.

Pour ma part, je ne peux pas me soumettre à cette  « bien pensance » stupide. Non, monsieur Morin, les Harkis n’ont jamais été des clandestins; ce sont des Français qui ont gagné leur carte d’identité dans le sang.

Éric Sauvaire
Conseiller communautaire DLVA
Conseiller Municipal Front National de Manosque

2 1

%d blogueurs aiment cette page :