FN 04

Blog officiel du FN des Alpes de Haute-Provence

capello

Dans son billet du jour, Tanguy Cohen, journaliste à La Provence, nous rappelle que seul lui et ses camarades connaissent le juste, le vrai et le bon.

Comment des incultes comme nous avons pu choisir délibérément le mot « clandestins » au lieu de parler de « réfugiés »?

C’est évidemment pour attiser la haine comme Durant les-heures-les-plus-sombres-de-notre-histoire…

Visiblement, ce journaliste nous confirme que nous ne sommes pas (encore ?) sous le coup de la loi.

Les mots ont en sens…oui effectivement c’est indiscutable, « migrant » est à ce sujet un terme choisi et bien réfléchi afin de nous ramener aux flux qu’a connu l’Europe durant des siècles.

Il faut bien mettre dans la tête du petit peuple le caractère inéluctable et irréversible de ce qui se passe…les mots ont donc un sens M. Cohen, vous avez raison.

Mais les Maux ont aussi une origine. 

Les maux de notre société c’est une classe politico-médiatique qui pervertit la réalité et refuse de regarder la vérité en face au point de ne plus nommer les choses.

Alors oui, quelqu’un qui rentre illégalement, se maintient sur le territoire est un clandestin

Larousse, Clandestin : qui est en contravention avec les lois et règlements ; qui se dérobe à la surveillance ou au contrôle de l’autorité.

Petit rappel : dans la novalangue politico journalistique,

Il ne faut pas dire « Etat Islamique » mais « Daesh ».

Il ne faut pas dire « Clandestin » mais « Réfugié ».

Il ne faut pas dire « Délinquant » mais « Victime de la société ».

Il ne faut pas dire « Terroriste » mais « Déséquilibré »

L’insécurité n’existe pas, c’est une « sensation ».

L’islamiste n’a rien à voir avec « l’islam ».

La Russie est une dictature qu’il ne faut surtout pas aider à s’armer.

Le Quatar et l’Arabie Saoudite sont de généreux mécènes.

La discrimination c’est mal sauf quand elle est « positive ».

Il ne faut pas dire « Tradition » mais « Conservatisme »

Je rajouterais deux définitions du monde réel :

JournalisteUn journaliste est une personne dont la profession est de rassembler des informations, de rédiger un article ou mettre en forme un reportage afin de présenter des faits qui contribuent à l’actualité et l’information du public.

On cherchera les faits dans le billet de Monsieur Cohen…à moins que La Provence ne soit devenue un journal d’Opinion ? ( mais d’une seule opinion alors ).

DésinformationLa désinformation est un ensemble de techniques de communication visant à donner une fausse image de la réalité, dans le but de protéger des intérêts privés et d’influencer l’opinion publique.

Je vais cependant m’arrêter là, trop d’informations, trop de définitions, trop de citations…tout cela risque de provoquer une vague de migraines, de dépressions voire même de suicides dans notre camp. On ne peut évidemment pas trop solliciter les méninges étriqués et réactionnaires d’un sympathisant du Front National sans risques…

%d blogueurs aiment cette page :