FN 04

Blog officiel du FN des Alpes de Haute-Provence

eau

Le Conseil d’agglomération s’est réuni le mardi 28 juillet, et nous avons eu à nous prononcer sur une délibération qui concernait une augmentation du prix de l’eau de 2 centimes d’euros au m³ pour la ville de Manosque.

Une fois de plus, le journal la Provence présente dans son édition du jeudi 30 juillet 2015, l’élu dogmatique du Front de Gauche, madame Carriol, comme la défenderesse des citoyens de la DLVA étant la seule à avoir voté contre. « Ces avenants montrent que nous soutenons les gains des délégataires; je suis pour la solidarité avec les citoyens ». Le journal la Provence s’est bien gardé d’expliquer la cause de cette augmentation, car il aurait discrédité leur « chevalier blanc ».

Cette augmentation est due à la loi n°2010-788 du 12 juillet 2010 dite loi « grenelle II ». Cette loi environnementale prévoit, entre autre, de prévenir les dommages causés aux réseaux lors de travaux réalisés dans leur voisinage. Elle impose aux collectivités la mise en place d’un guichet unique chargé de répertorier les réseaux et de permettre aux responsables des travaux d’en identifier les exploitants. Elle implique aussi une mise à jour progressive de la précision des données à la localisation des réseaux (relevé GPS). Bien sûr, ce travail supplémentaire n’était pas prévu dans le contrat d’affermage de la société Saur signé en 2005. Depuis 2012, date de l’entrée en vigueur de cette loi, la société Saur s’est mise en conformité avec grenelle II, ce qui a évidemment occasionné un surcoût non contractuel pour le prestataire de services.

Pour ma part, je ne connais pas de société, d’entreprise, d’artisan ou de commerçants qui effectuent une prestation sans être rémunéré en retour (mais peut-être était-ce l’usage en URSS ?). Ce que je sais, c’est qu’en France c’est condamnable. Il nous est donc apparu juste que la collectivité s’acquitte de cette dette qui lui incombe.

Une fois de plus, madame Carriol nous a joué une belle blague. Je vais reprendre une phrase que beaucoup d’internautes connaissent, « c’est en faisant n’importe quoi que l’on devient n’importe qui » !

Enfin, deux questions pragmatiques mériteront d’être posées le moment venu, sur ce sujet. Il m’apparaît pour le moins bizarre que la société Saur soit le partenaire de la ville de Manosque pour la distribution et l’assainissement des eaux depuis près de quarante ans. Cela pose un problème de mise en concurrence et favorise les connivences. Il me semble impératif de faire une étude précise afin de savoir s’il est encore pertinent de déléguer ou bien de mettre en régie la distribution et l’assainissement des eaux au niveau des communes de la DLVA.

Croyez bien que le moment venu (fin de contrat d’affermage de la Saur, en 2017, pour Manosque) vous pourrez compter sur les élus du Front National qui poseront les questions qui dérangent vraiment.

Éric Sauvaire

Conseiller communautaire de la DLVA

Conseiller Municipal Front National de Manosque

Secrétaire FN de la 2° circonscription des Alpes de Haute-Provence

%d blogueurs aiment cette page :