FN 04

Blog officiel du FN des Alpes de Haute-Provence

Mobilisons-nous aux élections départementales pour sauver notre modèle de politique de proximité.

Initialement prévues en mars 2014, les élections départementales auront finalement lieu les 22 et 29 mars 2015. La raison de ce changement de calendrier est éminemment politique, et c’est pourquoi le vote Front National à ce scrutin est primordial pour sauver notre modèle de politique de proximité.

Le calcul politique de détricotage du modèle territorial français

Séides d’une Union européenne désireuse de constituer une Europe des länders, les gouvernements Fillon, Ayrault, puis Valls n’ont pas caché leur intention, encore rappelée en avril dernier, de « faire disparaître les conseils départementaux à l’horizon 2021 ». Et la dernière étape sur ce chemin de l’abandon de la politique de proximité est la mise en application d’ici décembre 2014 des articles de la Loi n° 2014-58 du 27 janvier 2014 de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles, qui concernent plus spécifiquement le transfert des compétences territoriales, et qui ont pour objectif ni plus ni moins que de dessaisir les conseils départementaux de plusieurs compétences clés et historiques que sont la gestion des routes départementales, celle des collèges (et de leurs personnels), des transports collectifs (dont le ramassage scolaire) ou autres installations portuaires. Ces compétences devraient progressivement revenir, au cours de la mandature 2015-2021, aux régions. Il ne restera ainsi aux départements qu’un pouvoir d’intervention dérisoire. L’essentiel de leurs prérogatives concernera l’aide sociale (distribution du RSA, suivi dans les secteurs de l’enfance, du handicap et du grand âge).

En élisant l’ensemble des conseillers en même temps pour un mandat de 6 ans (contre un renouvellement par moitié tous les 3 ans jusqu’aujourd’hui), en consolidant les cantons, qui passent de plus de 4000 à à peine plus de 2000, et en repoussant les élections à mars 2015, c’est- à -dire après avoir modifié la loi sur les compétences des départements et des régions, le gouvernement Valls espère ainsi faire passer la pilule du démembrement de la politique de proximité plus facilement a des administrés qu’il considère trop occupés à lutter contre l’insécurité, le chômage, l’effondrement du système social, l’appauvrissement croissant, le délitement de la famille et de l’école, pour réagir.

Mais nous allons lui montrer, une fois de plus, qu’il a tort.

Le Front National comme dernier rempart face à l’émergence des länders européens

Les précédentes élections cantonales de mars 2011 avaient, dans un contexte de forte défiance à l’égard de Sarkozy, constitué un succès remarqué pour le Front National, qui frôlait les 20% de vote en moyenne dans les cantons ou le parti présentait un candidat. En à peine 4 ans, le Front National a su (comme je l’ai détaillé dans mon précédent billet intitule ‘Les élections départementales de mars 2015 – le canton de Sisteron’) s’imposer comme la première force politique en France, et a considérablement consolidé son électorat tout comme son maillage territorial. On le constate aussi dans notre département, les Alpes-de-Haute-Provence, ou le FN a significativement amélioré ses scores dans tous les cantons au fil des scrutins sur cette période.

Dans un tel contexte de défiance de l’UMPS qui désire noyer la France dans le bain libre-échangiste et souverainicide européen, le vote FN rappellera à nos gouvernants actuels que nous, peuple français et, pour ce qui nous rassemble ici, habitants des Alpes-de-Haute-Provence, ne voulons pas de cette politique-là, que nous sommes attachés à notre modèle de politique de proximité, que seul le Front National défend aujourd’hui. Il est par conséquent de notre responsabilité à tous d’élire une majorité de candidats FN aux élections départementales, pour sauver nos départements d’une mort certaine ; en commençant par le nôtre.

Vive la France, vive les Alpes de Haute-Provence!

One thought on “Elections départementales : les enjeux

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :