FN 04

Blog officiel du FN des Alpes de Haute-Provence

Le FN 04 était présent aux commémorations du dimanche 5 octobre en l’honneur des poilus de la cité grysélienne.

Grâce aux recherches de M. Claude Nard, certains descendants de nos aïeux morts au champ d’honneur se sont vu décernés la Médaille de Verdun. Entre 1914 et 1918, 36 habitants de Gréoux sont tombés sur différents théâtres d’opérations, du front de l’Ouest, en Grèce et à Gallipoli.

Ce conflit est proche de nous et bien documenté, pourtant il n’est pas aisé d’aborder la Grande guerre. Ce fut une expérience déchirante pour chacune des familles de France, mais qui peut affirmer comprendre ce que nos aïeux ont enduré? Les anciens combattants, 90% de hommes de 25 à 50 ans après 1918, n’en parlaient pas eux-mêmes et n’aspiraient qu’à oublier. 1914-2014, en un siècle, le monde s’est totalement transformé au travers de conflits épouvantables. S’ils revenaient aujourd’hui, nos poilus ne reconnaîtraient rien ou presque.

De 1914 à 1918, dans les tranchées de la Meuse, autour de Verdun, sur la Marne, à Gallipoli, dans les Balkans, des Français de toutes nos provinces, mais aussi des coloniaux appelés en renfort ont mêlé leur sang dans la terre et la boue. Ce sont 60 millions de soldats de toutes nationalités qui ont été mobilisés en tout; 9 millions ont été tués, 8 millions blessés ou invalides. Nous pouvons blâmer les va-t-en guerre, les mécanismes insidieux qui ont entraîné toutes les nations belligérantes dans le grand brasier de manière inconsciente, mais nous continuerons d’honorer à jamais les victimes et leurs familles. Chaque village de France possède son cénotaphe. Cette génération de géants s’en est allée et nous leur devons un respect éternel.

Nous saluons l’initiative remarquable des associations et de l’Office du tourisme qui ont pris part à l’organisation de cet événement. Le moment fort de ces commémorations eut lieu au Centre de congrès l’Etoile. Après quelques cafouillages techniques, et la remise de la Médaille de Verdun à certains descendants venus parfois d’assez loin, la commémoration se termina par une prestation très appréciée de la Musique de la Légion étrangère sous la direction du Lieutenant-colonel Emile Lardeux.

Les élus de la DLVA, dont nos trois élus d’opposition FN, n’avaient pas reçu d’invitation.

Poilus Greoux2

 

Eric G. L. Pinzelli- Historien militaire
Docteur en Histoire de l’Université de Provence
Prix d’Histoire militaire du Ministère de la Défense 1998
Conseiller Municipal de Manosque – Conseiller de l’agglo DVLA

%d blogueurs aiment cette page :